Logo Baume les Dames

Projets d'aménagement

Projet de requalification de l'ancienne caserne des pompiers


A côté du bâtiment abritant aujourd'hui la communauté de communes, était initialement prévue la construction d'un hôtel. Malheureusement, aucun projet n'a pu aller à son terme.
Cette zone à fort passage, du fait à sa proximité avec la RD 683, se doit d'être réhabilitée afin d'offrir une belle image de la Ville aux personnes qui la traversent.
La Municipalité a donc souhaité trouver une nouvelle solution. C'est la société Elypse qui a proposé un nouveau projet qui consiste en la création d'un bâtiment d'un étage composé de plusieurs cellules commerciales. La Municipalité, dans son engagement de revitalisation du centre historique, n'a accepté qu'à la condition qu'aucun des magasins venant s'implanter ne le fasse en quittant le centre.
En lien avec cet objectif, l'espace Breuil avec ces cellules commerciales créées ou à venir doit constituer, à terme, une porte d'entrée sur le centre-ville.

 

Construction d'un pôle socio-culturel sur l'îlot Saint-Vincent


Le centre-ville historique de Baume les Dames abrite de nombreux petits îlots d'habitations qui lui confèrent un charme indéniable. Plusieurs éléments du patrimoine bâti sont classés à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques : l'Abbaye, l'Eglise Saint Martin, l'ancien tribunal ainsi que plus récemment l'ensemble des façades de la Place de l'Abbaye et celle du restaurant le « Charleston » rue des Armuriers. Malgré ce charme pittoresque, nous constatons que ce centre historique se vide de sa population en raison notamment de la vétusté des logements existants.

Afin de protéger ce patrimoine inestimable et de garder les attraits du centre historique, la commune mène une réflexion sur la requalification de l'îlot Saint Vincent.

Voisin direct de l'Église Saint-Martin (classée aux Monuments Historiques), cet îlot Saint Vincent forme un rectangle d'environ 22 ares délimité par les rues Saint-Vincent, du Crieur, Savoyarde et Barbier.
Il est constitué de nombreux immeubles, d'une maison d'habitation de caractère et de locaux commerciaux en simple rez-de-chaussée. L'ensemble est très hétérogène, la majorité du bâti est dans un état vétuste, seuls deux fronts de rue et la maison d'habitation présentent un intérêt architectural, le reste étant en cours de démolition partielle.

Les bâtiments du futur pôle socio-culturel, pensés par le cabinet d'architecture REICHARDT & FERREUX en concertation avec les associations culturelles de la ville, s'articuleront autour d'espaces publics qui auront pour vocation d'offrir aux usagers un lieu de rencontre et un cadre de vie agréable.